Le Bullet Journal ou BuJo pour les intimes

Actuellement, vous trouverez principalement ces termes “Bullet Journal” ou “BuJo” pour celles et ceux qui ont déjà eu l’occasion de s’y essayer. Créé par Ryder CARROLL, directeur artistique spécialiste du design interactif ou “Digital product designer” if you speek english 😉 ! Voici une petite vidéo (en anglais) où il présente son concept. Je vais donc ici tenter de vous franciser la manière dont il a pu envisager ce fameux Bullet Journal. Vous pourrez également trouver mes expériences ou encore les personnes et carnets qui ont pu m’inspirer et m’inspirent de jours en jours !

[Bonus : Vous êtes curieux.ses de savoir qui est ce Monsieur ? C’est par ici.]

Bullet Journal BuJo

J’aime à croire que le Bullet Journal peut devenir votre meilleur atout dans ce tarot qu’est la vie. Avant tout, c’est une pépite qui pourrait vous permettre de vous organiser de manière (plus ?) organisé.e, efficace et rapide ! Il peut comporter tous les éléments que vous souhaitez telles que diverses collections ou des calendriers singuliers comme vous pourrez le lire dans mes articles traitant de ces sujets.

Sommaire de l’article “Qu’est ce qu’un Bullet Journal (BuJo) :
  • Le Bullet Journal ou BuJo pour les intimes
    • Qu’est ce qu’un Bullet Journal (BuJo) ?
    • L’atout principal
    • Les inconvénients
    • Petit +
    • Mon expérience Bullet Journal
  • Les aides & alternatives au Bullet Journal
    • Le Binder-BuJo ou Binder-B
    • Le Hobonichi
    • La Méthode 3 Journal ou M3 Journal
  • Bonus

Qu’est ce qu’un Bullet Journal (BuJo) ?

Il s’agit donc d’un système analogique (par opposition à numérique) vous permettant d’élaborer un outil dans et pour votre organisation. Le matériel nécessaire peut très bien être un cahier de brouillon ou un joli carnet et d’un stylo qui sont dans vos tiroirs depuis un moment sans que vous sachiez à quoi ils allaient vous servir. Votre Bullet Journal nécessitera certes un peu de temps au départ mais pourra vous accompagner durant une année et même au-delà pour certains carnets en fonction de leurs nombres de pages et de votre utilisation. Combien de temps cela pourrait-il vous prendre ? J’ai passé environ 1 petite heure au départ pour mettre en place tout le contenu que je souhaitais y avoir. Et vous ?

De par son nom, il est question d’un journal et donc de quelque chose qui peut être quotidien. Les sujets dont il peut traiter sont divers et variés. La régularité à laquelle vous l’utilisez peut l’être tout autant. J’ai fait le choix d’en faire mon agenda principal comme vous pourrez le constater sur les photographies qui suivent. Vous pouvez très bien y intégrer vos listes de courses, de souhaits, vos différentes échéances, finalement tout ce qui vous plairez d’y trouver.

Il s’agit là d’un véritable trésor, de VOTRE trésor !

Coffre aux trésors

Le meilleur dans tout ce concept de Bullet Journal c’est que vous pourrez y mettre les couleurs de votre choix. Et cela qu’il s’agisse de vos écrits ou de tout autre accessoire.

Le concept de Ryder Carroll est finalement plus simple qu’il n’y paraît. Constatez-le par vous-mêmes ci-dessous.

Les modules de base :
  • Un index (Prévoyez plus ou moins 3 à 4 pages pour votre index)
  • Vos clés, dites “Keys” composées de “Bullets” (balle traduit littéralement) et de “Signifiers” (signifiants). Elles peuvent remplir 1 à 2 pages selon ce dont vous aurez besoin.

Pour plus d’informations au sujet de l’index ou des clés
vous pouvez vous référez à mon article à ce sujet.

  • Une vue du futur dite annuelle ou Journal futur, dite “Future Log” qui peut être sur 1 à 4 pages selon si vous souhaitez pouvoir y noter davantage d’éléments comme des rendez-vous ou événements puisque le principe du Bullet Journal selon Mr CARROLL est de le créer au jour le jour (la veille pour le lendemain).
  • Une vue mensuelle ou Journal mensuel, dite “Monthly Log” en face de laquelle Mr Carroll a fait apparaître ses tâches du mois pouvant comporter des objectifs mensuels que vous vous fixez.
  • Certaines personnes aiment avoir un “Weekly log” c’est-à-dire une vue de la semaine entière. Il peut être intégrer dans vos “Daily log” (ci-dessous) voire même les remplacer.
  • Un journalier ou Journal quotidien, dit “Daily Log” par Ryder C.

Le principe est de reporter au mois 2 les tâches que vous n’auriez pas eu le temps d’effectuer durant le mois 1 lorsque vous réalisez votre nouveau “Monthly Log”. Il s’agit ici d’une migration vers l’avant. Cela signifie que cette tâche a sa place dans le mois à venir. Si elle est prévue pour un autre mois, il vous suffit de repartir quelques pages en arrière et de la noter dans votre “Future Log”.

Le sujet des “Logs” est davantage approfondi dans cet article
si tel est le thème de votre recherche.

La naissance des collections ou de vos listes :
  • Aller jusqu’à votre prochaine page blanche, donnez-lui un titre avec le sujet dont vous souhaiteriez qu’elle traite et reportez les pages dans votre index. C’est aussi simple que cela ! 🙂

Le principe des collections est de pouvoir y faire migrer et donc retrouver toutes les notes et/ou tâches faisant partie du même sujet tel que les livres que vous souhaitez lire par exemple.

Vous retrouverez les collections que j’ai expérimentées
dans cet article.

L’Atout principal

Le premier avantage pour moi du Bullet Journal (de n’importe quel format qu’il soit) est qu’il ne sera jamais en panne de batterie (peut-être de pages … Je vous l’accorde !). Mais ce principe de décrocher un peu des écrans et de faire travailler ses méninges et ses menottes : Moi j’adore !

Les inconvénients

1) La conception de votre Bullet Journal peut vous sembler chronophage et dans un premier temps elle peut l’être.

Conseil de Loutre : N’ayez crainte ! Si vous n’avez pas le temps ou l’envie, sachez que vous pouvez en imprimer ou en commander. Il n’est aussi pas d’une nécessité absolue de le décorer, vous pouvez très bien avoir des semaines ou daily minimalistes avec le strict minimum (jour de la semaine et trackers par exemple).

2) Au début, il vous sera peut-être difficile de faire des “feed-back” afin de compléter votre “Future Log”.

Conseil de Loutre : Vous pouvez très bien ne pas en faire ou en faire des trimestriels. Faites comme cela vous conviendra au mieux !

3) Prévoir le nombre de pages suffisantes pour une collection pourrait presque devenir un sujet tabou. 🙂 Est ce que vous préférez “gâcher” des pages ou bien vous retrouver coincer de ne pas en avoir suffisamment prévues ?

Conseil de Loutre : Ne vous mettez pas de pression. Vous pouvez prévoir votre liste de films à voir tous les mois ou encore tous les trimestres par exemple.

4) La comparaison. Quel vieux démon celle-ci ! Vous aussi vous avez pu voir comme moi les chefs-d’œuvres de certains bujoteurs.euses et laisser échapper des “Wahou !” d’admiration. Non je ne dirais pas que ce sont tous des graphistes ou illustrateurs.trices et que c’est leur métier de savoir dessiner, navrée.  Cependant, il ne tient qu’à vous de vous laisser inspirer par leurs magnifiques croquis et autres merveilles.
Comme le dit Nanan-akassimandou : ” La confiance en soi est comme le muscle de la mémoire, il lui faut de l’entraînement“.

Conseil de Loutre : L’entraînement est la clé de voûte de la réussite !

5) A vous de me faire part des difficultés que vous avez rencontrées ! 😉

Petit +

Si vous débutez mais que vous êtes bilingue n’hésitez pas à aller vous renseigner à la source.

 

Revenons à nos moutons  : Le Bullet Journal ! Moutons

 

Vous me direz : “Mais où trouvez l’inspiration ?!

Sachez et “n’oubliez jamais” que les ressources ne s’amenuisent pas avec le temps, bien au contraire !

Réseaux Sociaux

Qu’il s’agisse de Twitter, FaceBook ou de comptes Instagram en passant par les différents blogs traitant du sujet !  De nombreux sites, blogs ou personnes sur les réseaux sociaux partagent leurs chefs-d’œuvres avec tout venant comme par exemple sur Pinterest. Le saviez-vous ? : il existe certains modèles de Bullet Journal mis en téléchargement gratuit par certains blogs. 

Mon expérience Bullet Journal

Si vous le souhaitez vous pouvez visionner ma première expérience du Bullet Journal au fil de mes articles exposant les différents modules possibles et réalisables dans votre joli carnet. Mais  si vous cherchez une alternative au populaire BuJo, restez avec moi : C’est plus bas 😉 !

En parallèle à ces inspirations frenchie & co. vous pourrez découvrir ou redécouvrir le concept de Hobonichi qui est un agenda créatif japonais, mon idée de Binder-BuJo ou encore le M3 Journal. C’est juste en dessous pour les présentations 😀 .

Les aides & alternatives au Bullet Journal

Le Binder-BuJo ou Binder-B

Dans cet article je vous présente donc ce fameux Bullet Journal. Cependant, vous pourrez avoir un avant goût du Binder-BuJo, que j’évoque plus amplement dans cet article. Ce dernier n’est autre qu’un classeur de format pratique (A5). Il a les mêmes avantages qu’un Bullet Journal comme l’a élaboré Ryder CARROLL.

J’adore avoir cette possibilité d’ôter des pages que vous auriez raturées. Il permet aussi ne pas transporter partout le contenu de toute votre année. Egalement vous pourrez ajouter des pages lorsque vous considérez en avoir besoin et les numéroter différemment !

 

Si vous souhaitez confectionner un Binder-B
vous pourrez le trouver dans mon articleComparatif de carnets
.

Je débute l’expérience du Binder-B en ce mois de Mai 2018. De ce fait, je vous en ferai des retours réguliers par ici 😉 !

Le Hobonichi

Doodles

Et à côté de tous ces carnets pour Bullet Journal et ce fameux Binder-B ? Il existe un concept qui m’inspire particulièrement :

Le Hobonichi !

 

 

Comme son nom vous a peut-être mis la puce à l’oreille, c’est un carnet qui nous vient du Japon.

Le Hobonichi nous vient du Japon

Cette française installée dans le pays du soleil levant depuis 2012 vous parlera bien mieux que moi du Hobonichi car mes connaissances restent à ce jour insuffisantes sur le sujet …

Parole de Loutre : Promis je me lancerai et je partagerai mon expérience 😉 !

Pour le moment il semble difficile de se procurer le Hobonichi de vos rêves. Mais n’hésitez pas à fouiner et à me faire des retours. Dans le cas où vous auriez eu l’occasion de vivre cette expérience japonaise ! En attendant, je vous propose quelques pistes pour vous en procurer un si vous avez envie de vous lancer dans cette super démarche de Hobonichi !

Le Méthode 3 Journal ou M3 Journal

Si vous élaborez et mettez en oeuvre un certain nombre de projets dans le cadre de votre carrière professionnelle ou de votre vie personnelle, le M3 Journal peut être une aubaine pour vous ! Il ne vous prendra que 5 minutes par jour pour être complété. Evidemment, il vous est tout à fait possible de le personnaliser avec des doodles au gré de votre inspiration et de vos émotions.

Bonus

Les conseils de Ryder Carroll (en anglais) c’est ici. Enjoy !

 

A bientôt !

D’une Loutre_


2 commentaires

Harland Falldorf · 24 novembre 2018 à 18 h 02 min

C’est bien ecrit et tres informatif, super ! Bon courage

    VLefevre · 2 décembre 2018 à 17 h 23 min

    Bonjour Harland Falldorf,
    Merci à vous pour ce commentaire très encourageant !
    Bon bujotage à vous.
    D’une Loutre_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *